La Russie risposte au bouclier anti-missiles américain

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

24 juillet 2008. – En réponse au déploiement de la troisième zone de positionnement de la défense antimissile américaine (ABM) en Europe de l'Est, la Russie pourrait créer des missiles balistiques orbitaux, estime l'ancien chef de l'état-major des troupes de missiles stratégiques russes (RVSN), le général Viktor Essine.

Selon lui, la Russie pourrait prendre des dispositions militaires et techniques afin de répondre au déploiement d'éléments du système ABM américain en Europe de l'Est.

« Ainsi, il serait possible de réaliser le programme de création de missiles balistiques orbitaux pouvant atteindre le territoire des États-Unis via le pôle Sud, en contournant les bases antimissiles américaines », a déclaré jeudi M. Essine lors d'une conférence de presse à Moscou.

D'après lui, l'Union soviétique a renoncé en son temps aux missiles de ce genre conformément au Traité START-1.

« Une telle mesure technique pourrait être réalisée dès aujourd'hui. Quant aux mesures militaires, il est encore trop tôt pour en parler, car la troisième zone de positionnement revêt pour le moment un caractère virtuel, si bien que la Russie n'a pas besoin d'intimider l'Europe », a ajouté l'expert.

Parmi les autres mesures techniques, M. Essine a également cité l'installation d'ogives dotées d'une grande manœuvrabilité sur les nouveaux missiles balistiques russes.

Il n'exclut pas non plus la possibilité de déploiement d'un système de missiles Iskander (SS-26 Stone, selon la classification de l'OTAN), ainsi que d'une base de bombardiers stratégiques russes dans la région de Kaliningrad.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  ABM: des missiles orbitaux russes pour contrer le bouclier américain en Europe (expert) » datée du 24 juillet 2008.

Sources



  • Page Russie de Wikinews Page « Russie » de Wikinews. L'actualité russe dans le monde.