La Poste Suisse envisage l'achat de trieuses qui menaceraient plus de 3 000 emplois

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un office postal en Suisse.

15 mars 2010. – Un responsable de La Poste Suisse a déclaré vendredi dans l'émission télévisée 10 vor 10 que l'entreprise étudiait actuellement l'achat de nouvelles machines à trier le courrier qui permettraient d'accélérer et de mécaniser le processus. Selon les syndicats, l'introduction ce des machines menacerait directement 3 400 emplois de facteurs dans le pays.

Interrogé à ce sujet par les présentateurs de l'émission, le porte-parole de La Poste Oliver Flueler a confirmé que l'entreprise visait à l'achat de 20 à 60 de ces machines, dont chacune coûte plusieurs millions de francs. La décision concernant ce projet, baptisé « Distrinova », n'est cependant pas encore tombée. Toujours dans la même émission, le porte-parole a affirmé que la conséquence de ce projet sur les emplois « n'a pas encore été évaluée ».

Le président du Syndicat de la télécommunication, interrogé dans la presse, condamne une « mécanisation excessive » dans un marché diminuant chaque année. Paradoxalement, c'est également la baisse de volume du courrier qui est avancé par la direction de La Poste pour justifier le besoin d'économiser et donc d'étudier l'achat de ces nouvelles trieuses.

Sources



    Page
  • Page Suisse de Wikinews « Suisse »
  • de Wikinews.