La Méditerranée et l'Atlantique du Nord-Est auront un système d'alerte aux tsunamis

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

24 novembre 2005. – Une réunion d'experts de 23 pays s'est terminée mardi à Rome. Ces experts ont entamé un projet concernant un système régional d'alerte rapide aux tsunamis.

Selon un communiqué de L'UNESCO cette réunion a été « Organisée par la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) et hébergée par les ministères italiens des Affaires étrangères et de l'Environnement, cette rencontre était la première réunion du Groupe intergouvernemental de coordination (GCI) qui supervisera la mise en œuvre et le fonctionnement du nouveau système »

Un plan d'action a été défini pour 2006-2007 dans le but d'avoir un système opérationnel en décembre 2007.

L'UNESCO précise qu'« En 1755, la ville de Lisbonne a été détruite par un tsunami provoqué par un fort tremblement de terre au niveau de la faille Açores-Gibraltar. Un autre tsunami, en 1908, a fait 85 000 victimes à Messine (Italie). On a aussi enregistré des tsunamis locaux le long des côtes de la Norvège, dans la Mer de Marmara et la Mer Noire ».

Ce système sera intégré au système mondial déjà en place et coordonné par la COI. Ce système concerne pour le moment les océans Pacifique et Indien, un autre concernera la zone Caraïbes en cours de préparation.

Sources