La Ligue arabe élit un nouveau secrétaire général

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le drapeau de la Ligue des États arabes

15 mai 2011. – Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Nabil al-Arabi, a été élu aujourd'hui à l'unanimité secrétaire général de la Ligue arabe, prenant ainsi la tête d'une organisation, rappelons-le, à statut d'observateur auprès de l'Organisation des Nations unies. Elle fait face au conflit israélo-palestinien depuis 1948 et plus largement à d'autres sources de tension au Proche-Orient ainsi que, plus récemment, aux mouvements de protestations dans les pays arabes. « Pour l'Égypte, sacrifier son ministre des Affaires étrangères signifie qu'elle est attachée au maintien de la Ligue arabe au moment où les circonstances dans la région pourraient l'affaiblir », analyse Hassan Abou Taleb, du Centre d'études politiques et stratégiques d'Al-Ahram au Caire.

« J'assume cette difficile mission au moment où la nation arabe traverse des moments difficiles », a déclaré le nouveau secrétaire général de la Ligue, en faisant part de son « bonheur » d'avoir été choisi. « Je m'engage à […] faire mon devoir comme il se doit. Le monde arabe passe par de nombreuses crises et nous devons tous chercher des solutions », a-t-il ajouté.

Son prédécesseur, Amr Moussa, qui a dirigé pendant dix ans la Ligue, a annoncé son intention de se présenter à la présidentielle égyptienne prévue en novembre.

Le vote a eu lieu alors que deux changements sont intervenus peu avant. L'Égypte a d'une part retiré la candidature du diplomate Mustapha el-Feqi, un ancien membre du parti du président déchu Hosni Moubarak, pour le remplacer par M. Arabi. Le Qatar avait quant à lui retiré la candidature de Abderrahmane al-Attiya, un ancien secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe, réduisant ainsi le nombre de candidats.

La Ligue a toujours été dirigée par un Égyptien depuis sa création en 1945, sauf dans les années au cours desquelles elle a été suspendue de la Ligue pour avoir conclu un traité de paix avec Israël, en 1979.

Sources




  • Page Égypte de Wikinews Page « Égypte » de Wikinews. L'actualité égyptienne dans le monde.