La Géorgie raye cinq villages ossètes de la carte

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

8 août 2008. – La Géorgie, qui a repris les hostilités en Ossétie du Sud, a lancé la tactique de la "terre brûlée" en rasant cinq villages ossètes, a déclaré le représentant des autorités sud-ossètes à Moscou, Dmitri Medoïev.

« Cinq localités qui se trouvaient à la frontière avec la Géorgie ont été entièrement rasées et sont actuellement nivelées sous les chenilles des chars », a-t-il déclaré à la presse.

Des gens pourraient encore se trouver sous les décombres à Khetagourovo, Dménissi, Mougouti et dans deux autres localités, mais les autorités sud-ossètes sont incapables de les aider.

« La situation frise la catastrophe humanitaire », a déploré M. Medoïev.

La Géorgie a entamé dans la nuit de jeudi à vendredi des combats militaires dans la zone du conflit osséto-géorgien. Les autorités sud-ossètes, qui dénoncent l'engagement d'avions et de chars, font état de plus de 15 civils tués. Une grande partie de Tskhinvali, la capitale, a été détruite.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Ossétie du Sud: cinq villages ossètes rayés de la carte (Tskhinvali) » datée du 8 août 2008.

Sources


  • Page Géorgie de Wikinews Page « Géorgie » de Wikinews. L'actualité géorgienne dans le monde.