La Corée du Nord procède à son premier essai nucléaire

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Graphique de l'US Geological Survey géolocalisant l'essai

9 octobre 2006. – Aprés l'avoir annoncé en début de mois, la Corée du Nord, par l'intermédiaire de son agence de presse gouvernementale, affirme avoir procédé à son premier essai nucléaire souterrain et être entrée dans le club des pays détenteurs de l'arme atomique.

Une secousse sismique[1] détectée par plusieurs pays dont la Corée du Sud, à 1:35 Temps universel viendrait confirmer l'essai.

Les réactions internationales sont unanimes pour condamner cette initiative. Les membres du conseil de sécurité des Nations-Unies devraient se réunir pour décider de sanctions contre la Corée du Nord.

Kofi Annan a déclaré dans un communiqué : « Cet acte viole les normes internationales relatives au désarmement et à la non-prolifération, ainsi que le moratoire actuel sur les essais nucléaires »

Mohamed ElBaradei, le directeur de l'Agence internationale de l'énergie atomique, a déclaré « profondément regretter » le test nucléaire.

Une source anonyme à la Maison Blanche parle d'un "échec", affirmant que les Coréens du Nord s'attendaient à "autre chose".

Le chef des services de renseignements sud-coréens évoque la possibilité d'un second test, mentionnant des "activités inhabituelles" dans un village nord-coréen.

Voir aussi

Sources

Notes

  1. http://earthquake.usgs.gov