La 33e édition de la Coupe de l'America sera un duel de catamarans

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le défi américain BMW Oracle Racing.

20 mars 2008. – Le juge Herman Cahn de New-York a donné raison au défi américain BMW Oracle Racing en appel du procès qui l'oppose au syndicat suisse Alinghi, tenant de la Coupe de l'America, pour l'organisation de la 33e édition de la coupe.

Le défi américain a ainsi été déclaré valide en vertu du Deed of Gift, nom donné aux dispositions historiques de l'America's Cup ce qui implique qu'un duel en trois manches entre Suisses et Américains aura lieu à la place de la Cup traditionnelle. De plus, ce duel sera organisé sur des catamarans géants de 90 pieds (27 mètres) de long et le vainqueur sera autorisé a organiser la 34e édition qui n'aura probablement pas lieu avant 2011 au plus tôt.

Tom Ehman, le porte-parole du défi américain Oracle, a déclaré : « Nous sommes très contents de cette décision. La Cour a décidé dans le sens du Dead of Gift de la Coupe et nous sommes maintenant désireux de penser à la prochaine régate ». De son côté, Lucien Masmejan, le conseiller juridique d'Alinghi a déclaré : « Larry Ellison a éliminé toute concurrence et gagné son accès à l’America’s Cup match, une prouesse que Oracle Racing n’a jamais pu réaliser sur le plan d’eau. »

Enfin, le GGYC, club nautique dont dépend le défi Oracle, a été confirmé comme challenger officiel de la Coupe en lieu et place du club nautique espagnol de Cnev, dont dépend le Desafio Espanol, qui avait été désigné par Alinghi.

Selon le règlement, la durée entre la reconnaissance d'un duel et sa tenue ne doit pas dépasser « une quinzaine de mois ». Alors que les Américains désirent régater au plus vite, Alinghi, probalement surpris par l'obligation de naviguer en multicoque, a affirmé de pas souhaiter naviguer avant juillet 2009. Si les deux équipes ne s'entendent pas sur un calendrier, un nouveau procès est envisageable. Une course contre la montre s'est maintenant engagée entre les deux équipes à la fois pour construire les bateaux, mais également pour s'entrainer dans différentes régates de circuits internationaux dont l'iShares Cup qui se court sur des catamarans Xtreme 40 de 40 pieds ou le Challenge Julius Baer qui se court sur le lac Léman avec des catamarans de 35 pieds.

Sources