La 16e conférence internationale sur le sida débute aujourd'hui à Toronto

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

13 août 2006. – 24 000 délégués venant de 132 pays sont attendus à la 16e conférence internationale sur le sida à Toronto cette semaine.

La liste des délégués inclues des scientifiques, des politiciens, des travailleurs du domaine de la santé, des représentants de gouvernement, des personnes atteintes du virus ainsi que des célébrités, parmi elle Bill Gates et sa femme Melinda, Bill Clinton, Richard Gere, Olympia Dukakis and Sandra Oh.

Le thème francophone de la conférence est «Passons aux actes», il doit attirer l'attention sur la nécessité de tenir les promesses faites sur l'augmentation des fonds pour le traitement de la maladie, les soins et la prévention. La conférence se tient du 13 août au 18 août.

Il existe une frustration grandissante au fait de l'incapacité des Pays en voie de développement à distribuer des médicaments pour combattre le VIH, principalement en Afrique.

«Quand l'Occident ne tient pas ses promesses, ce qu'il ne fait jamais, il trahit les personnes vivant en Afrique.» a déclaré Stephen Lewis, secrétaire-générale des Nations unies délégué au SIDA/VIH en Afrique, à CBC News.[1]

Durant la semaine précédant la conférence, le fondateur de la société Microsoft, Bill Gates, a annoncé un don de 500 millions de Dollars US répartis sur cinq ans en faveur fond global pour la lutte contre le sida, la tuberculose et la malaria.

Cette conférence est généralement tenue par les leaders politiques mondiaux, particulièrement celui du pays où elle se tient. Le Premier Ministre canadien, Stephen Harper, est critiqué pour snobber la conférence et y avoir envoyé le Ministre de la Santé Tony Clement à sa place.

Il est pronostiqué que cette conférence devienne la plus grande de l'histoire et sera 10 fois plus importante que la première qui fut organisée à Atlanta en 1985. La conférence est devenue se tient tous les deux ans.

Référence

  1. *((en))CBC News« Put power in the hands of women, AIDS conference told ». CBC13 août 2006.

Sources