L'histoire du “Rambo russe” mise à l'écran en France

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

1er septembre 2009. – Le sibérien Christophor Glotoff, qui a débuté en contrebandier soviétique pour finir en héros de la Résistance française, sera le protagoniste d'un long métrage français, a annoncé mardi à RIA Novosti le producteur et scénariste du film Laurent Grivel.

« Le scénario est inspiré par le livre de mon fils, Robert Viel, Christophor Glotoff, l'homme du Baïkal », a précisé M.Grivel.

Agé de 96 ans, Christophor Glotoff vit actuellement à Menotey, dans le Jura. Il est apatride, la France ne lui ayant pas octroyé sa citoyenneté et la Russie le considérant comme porté disparu. Son nom est gravé sur les monuments aux victimes de la Seconde Guerre mondiale installés dans son village natal près du lac Baïkal, dans un village en Finlande, où il habita avant la guerre avec sa première famille et dans un village aux environs de Moscou, où il fut fait prisonnier par les nazis.

Christophor Glotoff a participé à la Résistance française et a été décoré de la médaille de la Reconnaissance de la nation, de la Croix du combattant volontaire et de la Croix du combattant volontaire de la Résistance. Une fois la guerre terminée, M. Glotoff est resté en France pour se marier en 1953 et continuer à habiter à Menotey.

« La Croix du combattant volontaire de la Résistance permet et même oblige à couvrir le cercueil du défunt de couleurs nationales françaises », a indiqué à RIA Novosti Robert Viel.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  L'histoire du "Rambo russe" mise à l'écran en France » datée du 1 septembre 2009.
Notes

Voir aussi

Sources