L'entreprise Eurotunnel est pour la première fois bénéficiaire

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bientôt la sortie du tunnel pour Eurotunnel.

9 avril 2008. – La société privée franco-britannique Eurotunnel, qui présentait hier ses résultats 2007, a confirmé à cette occasion son redressement et a pu, pour la première fois de son histoire, dégager un bénéfice d'un million d'euros. Les projections prévoient un bénéfice plus important pour les deux prochaines années, pouvant même permettre de verser un dividende à ses 500 000 actionnaires en 2009.

Jacques Gounon, le président du goupe, a décrit cette année 2007 comme « une année historique », qui a vu la fin de la restructuration financière du groupe, réduisant la dette de plus de neuf milliards d'euros à un peu plus de quatre. Cette même année, les actions ont été regroupées pour en augmenter la valeur qui était tombée à quelques centimes d'euro seulement.

Le résultat net de l'exercice est de 3,32 milliards d'euros avec un chiffre d'affaire en augmentation de 15 % par rapport à 2007 qui s'est établi à près de 775 millions, porté par les navettes qui transportent camions et voitures dont le trafic a augmenté de 9 et 6% respectivement. Les résultats des trains Eurostar, qui devraient être annoncés à la mi-avril, sont attendus comme très positifs, car « profit[ant] de l'engouement des voyageurs pour traverser la Manche à bord de ses navettes » selon Le Monde.

Lors de cette séance, la direction a également confirmé la prise de participation de la banque américaine Goldman Sachs à la suite de l'augmentation de capital lancée en février et qui devrait devenir, d'ici 2011, le premier actionnaire d'Eurotunnel avec une part située entre « 13 et 15 % » du capital. La seconde phase de l'augmentation de capital, de 900 millions d'euros, est prévue dans les prochains mois, selon les conditions du marché.

Sources