L'enquête sur la mort de Taoufik Amri commence

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

22 décembre 2006. – Ouvrier en déplacement sur un chantier de Nantes, le 22 novembre 2006, Taoufik Amri a été interpellé en état d’ivresse par trois policiers. Son signalement correspondrait à celui d'un voleur à la tire. Après son arrestation, ses collègues et sa famille n’avaient plus eu de nouvelle de lui.

Dans un premier temps, les trois policiers ont d'abord nié l'avoir interpellé : aucune trace n'ayant été relevé dans la main-courante.

Mais, par la suite, ils ont ensuite reconnu avoir procéder à son interpellation puis l'avoir relâché à un endroit éloigné du canal. Ils ont déclaré qu'il n'avait pas de papiers, et qu'il n'était pas îvre. Les policiers sont revenus ensuite sur l'endroit où il l'avait laissé.

Après plusieurs jours de disparition, le corps de Taoufik Amri, a été retrouvé sous une péniche près d'un ponton en aval du canal Saint Félix. La découverte a eu lieu non loin de l‘endroit où ses papiers avaient été retrouvés quelques jours auparavant par un riverain. Ceci contredirait la version des policiers.

Une autopsie et différents témoignages ont établi qu'il était en état d'imprégnation alcoolique avec plus de 3 grammes d'alcool dans le sang. Selon le médecin-légiste, la victime serait morte par hydrocution et aucune trace traumatique n'aurait été relevée sur son corps.

Selon le Procureur de la République, « Il n'y a pas sur ce point de déclarations indiquant qu'il aurait été maltraité. »

Sources