L'anticastriste Luis Posada Carriles libéré sous caution aux États-Unis

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

20 avril 2007. – Une juge fédérale américaine avait ordonné il y a deux semaines la libération sous liberté conditionnelle et sous caution de l'anticastriste Luis Posada Carriles, à la grande colère des justices cubaine et vénézuelienne qui l'accusent de terrorisme, en particulier d'avoir été l'organisateur d’un attentat à la bombe commis en 1976 contre un avion cubain de passagers dans lequel 73 personnes avaient péri. Bien que signataire d'un Accord international portant sur les attentats, les États-Unis n'ont pas donné à la suite de ces demandes d'extradition présentées depuis 2005, arguant de leur crainte de voir Carriles subir la torture. « Cuba condamne énergiquement cette décision et fait porter totalement la responsabilité sur le gouvernement des États-Unis le fait que Posada Carriles est libre à Miami » a réagit dans un communiqué Dagoberto Rodriguez Barrera, chef de l'unique représentation cubaine à Washington.
Luis Posada Carriles, ancien agent de la CIA, à El Paso (Texas) sera donc libéré dès que ses avocats auront versé les 250 000 USD de la caution fixée par la juge Kathleen Cardone. Il avait été appréhendé en mars dernier pour avoir franchi la frontière américano-mexicaine illégalement, puis inculpé pour fraude et fausses déclarations dans sa demande de naturalisation américaine qu'il a déposée en septembre 2005[1]. Le procès pour cette affaire débutera le 11 mai prochain, Carriles plaidant non coupable.

Notes

Sources