L'Union européenne suspend son soutien financier au Honduras

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

21 juillet 2009. – La Commission européenne a annoncé la suspension de son soutien financier au Honduras à la suite du coup d'État survenu dans le pays, rapporte le correspondant de RIA Novosti à Bruxelles.

« Compte tenu de la situation, j'ai pris la décision difficile de suspendre tous les paiements destinés au soutien budgétaire », lit-on dans une déclaration de Benita Ferrero-Waldner, Commissaire européenne chargée des relations extérieures et de la politique de voisinage.

La Commissaire a exhorté les parties en conflit au Honduras à s'abstenir de toute action pouvant entraîner une escalade des tensions, tout en exigeant la mise en œuvre des démarches nécessaires pour le règlement de la crise.

Dans la nuit du 27 au 28 juin, des militaires rebelles ont usurpé le pouvoir au Honduras avant d'expulser le président Manuel Zelaya au Costa Rica. Le lendemain, le président du Congrès Roberto Micheletti a été nommé président par intérim.

L'exécutif de l'Union européenne avait réservé au total 223 millions d'euros pour les années 2007-2013 afin de soutenir le Honduras, dont 65,5 millions d'euros directement destinés au budget de la république.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  L'UE suspend son soutien financier au Honduras » datée du 21 juillet 2009.

Source


  • Page Union européenne de Wikinews Page « Union européenne » de Wikinews. L'actualité de l'Union européenne dans le monde.