L'Union européenne révisera sa politique énergétique en cas d'effets négatifs sur le marché des activités gazières

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

10 novembre 2008. – L'UE révisera sa politique énergétique en cas d'effets négatifs sur le marché des activités de l' « OPEP du gaz », a déclaré le chef de la délégation de la Commission européenne à Moscou Marc Franco dans une interview à RIA Novosti.

« Dans le domaine énergétique, l'Union européenne et la Russie poursuivent l'objectif d'assurer la sécurité des livraisons et de la demande. Nous allons analyser la coopération de Moscou avec d'autres exportateurs du gaz pour voir son influence sur le marché et sur la sécurité des livraisons avant de tirer des conclusions », a fait savoir M. Franco interrogé par des journalistes.

En octobre, la Russie, l'Iran et le « Qatar » avaient convenu de créer une organisation des pays exportateurs de gaz. L'accord a été signé par le patron de Gazprom Alexeï Miller, le ministre iranien du Pétrole « Gholam Hossein Nozari » et le ministre qatari de l'Industrie et de l'Energie, Abdallah Ben Hamad al-Attiyah.

Cette décision avait déçu Bruxelles qui a promis de revoir sa politique énergétique.

« Si cette alliance perturbe les livraisons et prend des mesures en vue de baisser la compétitivité, si les intérêts des consommateurs sont lésés, nous serons obligés de réagir par la correction de notre politique en la matière », a précisé le diplomate européen.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Cartel gazier: l'UE changera de priorités en cas d'effets négatifs sur le marché (Franco) » datée du 10 novembre 2008.

Sources



  • Page Union européenne de Wikinews Page « Union européenne » de Wikinews. L'actualité de l'Union européenne dans le monde.