L'Union européenne précise ses sanctions contre Moscou

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

11 septembre 2014. – Ce jeudi 11 septembre 2014, les vingt-huit États membres de l'Union européenne sont tombés sur les sanctions renforcées à appliquer à la Russie.

Se trouvent dans ces dernières six grandes entreprises russes de défense et d'énergie dont les plus importantes sont Rosneft, Transneft et la branche pétrolière de Gazprom. Ces entreprises voient leur accès aux marchés de capitaux restreint. S'ajoutent vingt-quatre personnalités à la liste des personnes faisant l'objet de sanctions ciblées, gel des avoirs et interdiction de visas.

Moscou a réagi immédiatement, en déclarant avoir elle aussi préparé de nouvelles sanctions portant principalement les importations de voitures d'occasion et les produits de l'industrie légère déjà fabriqués en Russie. « J'espère que le bon sens prendra le dessus et que nous ne serons pas contraints d'adopter ces mesures », a déclaré un conseiller du Kremlin.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 11 septembre 2014

Jour suivant avant