L'Union européenne ne reconnaîtra pas cette année l'indépendance ossète

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

30 août 2008. – Il est peu probable que l'Union européenne reconnaisse l'indépendance de l'Ossétie du Sud en 2008, a déclaré samedi aux journalistes le directeur de l'Institut européen d'analyses géopolitiques et ex-député polonais Mateusz Piskorski.

« En tant que politologue, je peux dire que l'UE ne devrait pas reconnaître l'indépendance de l'Ossétie du Sud cette année, dans la mesure où de son point de vue, la situation est très complexe », a-t-il indiqué.

Il a ajouté que la Pologne ne menait pas sa propre politique sur cette question, puisqu'elle fait partie de l'Union européenne, et que tout dépendrait du sommet extraordinaire de lundi à Bruxelles.

Selon lui, les élites politiques et la société européenne reconnaîtront tôt ou tard l'Ossétie du Sud. « Je pense que cela pourrait se produire assez rapidement, d'ici un an », a-t-il souligné.

L'Institut européen d'analyses géopolitiques est présent depuis près de deux semaines à Tskhinvali, où il collecte des témoignages d'habitants de la ville et des villages sud-ossètes touchés par le conflit. Ces informations devraient par la suite faire l'objet de livres et être publiées en Pologne, en Allemagne et en France. Les ouvrages seront également imprimés en russe.

M. Piskorski a ajouté que la plupart des pays européens ne disposaient pas d'informations sur la tragédie qui s'est produite en Ossétie du Sud, et que l'objectif de l'institut était de révéler ces informations de façon objective.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Ossétie du Sud: l'UE ne reconnaîtra pas l'indépendance en 2008 (expert polonais) » datée du 30 août 2008.

Sources