L'Iran accuse les États-Unis et le Royaume-Uni de fournir des explosifs pour des attentats

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


20 février 2007. – L'Iran a accusé les États-Unis et le Royaume-Uni d'avoir appuyé l'attentat s'étant déroulé dans la ville frontalière de Zahedan la semaine passée. Les terroristes ont utilisé le Pakistan comme base arrière pour planifier ces attaques. Selon les agences de presse iraniennes, les explosifs utilisés lors des attentats ont été produits aux États-Unis.

L'Iran a aussi accusé les deux pays de fomenter la rivalité et la discorde entre les sunnites et chiites du pays, ces derniers étant au pouvoir. Selon le général Mohammad Ghaffari, commandant des forces de sécurité de la province, un film confisqué aux suspects prouve que le groupe était affilié aux agences de renseignement des États-Unis et du Royaume-Uni. L'Iran les avait auparavant accusé d'une série d'explosions de bombes dans la ville d'Ahwaz dans la province du Khuzestan en 2006. Ces attaques furent aussi perpétrées par des sunnites iraniens.

Ces dénonciations se succèdent au moment où les États-Unis accusent l'Iran d'intervenir en Irak en appuyant les opérations contre les troupes américaines et, de plus, accusent le gouvernement perse de tenter en secret d'obtenir une bombe nucléaire.

Le gouvernement iranien a convoqué l'ambassadeur du Pakistan pour qu'il explique comment les rebelles ont pu opérer depuis son pays et a affirmé qu'il désirait travailler avec le Pakistan pour sécuriser ses frontières, l'insécurité y régnant affectant les deux pays.

Sources