L'Europe souhaite un avenir commun avec la Russie

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

23 septembre 2008. – L'Europe souhaite édifier un avenir commun avec la Russie et veut être son partenaire, a déclaré le président français Nicolas Sarkozy du haut de la tribune de l'Assemblée générale de l'ONU.

L'Europe dit à la Russie sa volonté d'avoir des liens avec elle, d'édifier un avenir commun avec elle et d'être un partenaire de la Russie. Pourquoi ne pas construire sur l'ensemble du continent un espace économique commun qui unirait la Russie et l'Europe, s'est interrogé le président français qui exerce la présidence tournante de l'Union européenne.

Toutefois, s'agissant du conflit armé en Géorgie et de la reconnaissance par la Russie de l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, le président français a noté que l'Union européenne refuse de transiger sur les principes de la souveraineté et de l'intégrité territoriale des États et rejette le recours à la force dans le règlement des conflits.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  L'Europe souhaite un avenir commun avec la Russie (Sarkozy) - 2 » datée du 23 septembre 2008.

Sources