L'Arménie et la Turquie signent une « feuille de route » pour la normalisation

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

23 avril 2009. – Les ministres arménien et turc des Affaires étrangères ont annoncé jeudi l'adoption d'une « feuille de route » dans le processus de pourparlers sur la normalisation entre Erevan et Ankara.

« L'Arménie et la Turquie, avec la médiation de la Suisse, ont mené un intense travail destiné à normaliser les relations bilatérales et leur développement dans un esprit de bon voisinage et de respect mutuel, en renforçant la paix, la stabilité et la sécurité dans la région toute entière », affirme une déclaration conjointe transmise à RIA Novosti par le service de presse de la diplomatie arménienne.

La Turquie et l'Arménie n'entretiennent pas de relations diplomatiques, la frontière entre les deux pays étant fermée depuis 1993.

La Turquie pose une série de préalables au rétablissement des liens bilatéraux et exige notamment que l'Arménie mette un terme à sa politique de reconnaissance internationale du génocide arménien et procède au règlement du conflit du Haut-Karabakh. De son côté, Erevan se déclare prêt à établir sans conditions des relations diplomatiques avec Ankara.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  L'Arménie et la Turquie signent une "feuille de route" pour la normalisation » datée du 23 avril 2009.

Sources