Kofi Annan : Le changement climatique fait 300 000 victimes par an

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

1er juin 2009. – Le réchauffement global cause la mort de 300 000 personnes annuellement, ce chiffre pouvant s'élever à 500 000 en 2050, a mis en garde l'organisation Global Humanitarian Forum présidée par l'ancien secrétaire général des Nations unies Kofi Annan.

« Le réchauffement climatique cause des préjudices considérables dans le monde entier », a annoncé M. Annan, cité par le journal britannique New Scientist.

Le nombre annuel des victimes du réchauffement climatique est équivalent à celui des victimes du tsunami qui a ravagé en 2004 l'Asie du Sud-est, stipule le rapport de l'organisation.

La plupart des dommages provoqués par le réchauffement climatique sont liés à une dégradation constante des écosystèmes et à la diminution des récoltes, ce qui mène à une malnutrition massive et provoque des maladies ; la fréquence des sécheresses et des inondations augmente sur fond d'augmentation des températures. 90 % des victimes du réchauffement climatique vivent dans des pays émergents.

« La pollution de l'environnement a son prix et il doit être payé par le pollueur. Les 15 pays les moins développés comptent pour moins de 1 % des rejets de gaz carbonique, et pourtant ces pays subissent actuellement les conséquences les plus dures de l'effet de serre », a annoncé l'ex-secrétaire général de l'ONU.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Le changement climatique fait 300.000 victimes par an (Annan) » datée du .

Sources