Kodak ferme son dernier laboratoire en France

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Une boite postale Kodak à Paris, vestige de l'ère du film argentique

23 janvier 2007. – La société américaine Eastman Kodak a annoncé la fermeture de son dernier laboratoire de développement de films argentiques en France. La concurrence exercée par la photographie numérique a en effet progressivement éclipsé l'argentique : Kodak avait développé 22 millions de pellicules en 2002 mais plus que 4 millions en 2006.

Sources