Kiev et Moscou reconnaissent mutuellement leur intégrité territoriale

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

8 octobre 2008. – Le président ukrainien Viktor Iouchtchenko a déclaré à la chaîne de télévision italienne RAI-3 que la prorogation du Traité d'amitié et de coopération entre l'Ukraine et la Russie attestait que les deux pays étaient attachés au principe d'intégrité territoriale, rapporte le service de presse du président.

« Caractérisant les relations ukraino-russes, M. Iouchtchenko a rappelé que le 1er octobre dernier, le Traité d'amitié, de coopération et de partenariat déterminant la reconnaissance mutuelle de l'intégrité territoriale, de l'inviolabilité des frontières et de la souveraineté nationale a été prorogé de dix ans. Selon le chef de l'État, la prorogation du traité confirme que les frontières actuelles et l'intégrité territoriale constituent un état de fait dans les relations entre les deux pays et ne peuvent faire l'objet d'aucune discussion », lit-on dans le communiqué de presse.

Evoquant le conflit russo-géorgien, M. Iouchtchenko a de nouveau souligné qu'il ne se ramenait pas aux relations entre Tbilissi et Moscou.

« C'est un problème qui concerne l'ensemble du continent européen, et nous devons adopter une attitude très sérieuse envers son règlement. C'est précisément ce dont la Russie et la Géorgie ont actuellement besoin, j'en suis convaincu », a-t-il rappelé.

Interrogé sur le soutien apporté par Washington à la politique euro-atlantique de l'Ukraine, M. Iouchtchenko s'est déclaré persuadé que les États-Unis et l'Europe comprenaient l'importance de l'intégration de l'Ukraine au Plan d'action pour l'adhésion à l'OTAN (MAP).

« Nous appliquons avec succès une politique de coopération stratégique avec les États-Unis et l'Union européenne », a affirmé le leader ukrainien, soulignant que les candidats démocrate et républicain à la présidence américaine « reconnaissaient dans la même mesure la nécessité » d'associer l'Ukraine au MAP afin de l'admettre par la suite au sein de l'Alliance.

S'agissant des relations bilatérales entre l'Ukraine et l'Italie, M. Iouchtchenko a constaté leur développement dynamique et a espéré que Rome soutiendrait la demande ukrainienne d'intégration au MAP lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'OTAN en décembre prochain.

Le 8 octobre, au cours d'une rencontre avec son homologue ukrainien, le président italien Giorgio Napolitano a fait savoir que son pays encourageait Kiev à resserrer ses liens avec l'Alliance atlantique.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Kiev et Moscou reconnaissent mutuellement leur intégrité territoriale » datée du 8 octobre 2008.

Sources