Journée mondiale de l'aide humanitaire ce 19 août

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

19 août 2011. – Cette Journée honore ceux qui ont été tués ou blessés en portant secours à ceux qui sont dans le besoin, mais également ceux qui continuent d'apaiser la détresse et les souffrances de millions d'autres.


Message du Secrétaire général de l'ONU à l’occasion de la Journée mondiale de l'aide humanitaire du 19 août 2011

Ban Ki-moon, le 4 mars 2004, dans l'exercice de ses fonctions de ministre des Affaires étrangères de la Corée du Sud

Pas une année ne se passe sans qu’il n’y ait de crises humanitaires. Chaque fois que des populations sont dans le besoin, il se trouve des gens pour les aider, des hommes et des femmes qui œuvrent ensemble pour soulager la souffrance et ramener l’espoir. Du Japon au Soudan, du Pakistan à la corne de l’Afrique, les agents humanitaires aident ceux qui ont perdu leur maison, leurs parents et leurs sources de revenus.

Ces agents humanitaires bravent souvent le danger, loin de leur foyer. Ils travaillent de longues heures, dans les conditions les plus difficiles. Par leur action, ils sauvent des vies dans les situations de conflit et de catastrophe naturelle. Ils rapprochent aussi les peuples en nous rappelant que nous sommes une seule et même famille, que nous partageons les mêmes rêves et la même aspiration à un monde pacifique dans lequel nous pouvons tous vivre en toute sécurité et dans la dignité.

En cette Journée mondiale de l’aide humanitaire, nous honorons ces agents humanitaires et les remercions pour leur dévouement. Nous rendons hommage à ceux qui ont fait l’ultime sacrifice, en Afghanistan, à Haïti et partout ailleurs. Un trop grand nombre ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions. Nous nous engageons à tout mettre en œuvre pour que les agents humanitaires, partout dans le monde, puissent s’acquitter de leur mission essentielle en toute sécurité.

C’est aussi une journée où nous devons réexaminer nos propres vies pour voir ce que nous pouvons faire de plus pour aider ceux qui souffrent de conflits ou de catastrophes et vivent dans des conditions difficiles. Puissent ceux que nous honorons aujourd’hui nous inspirer et nous inciter à entreprendre notre propre cheminement pour rendre le monde meilleur et rapprocher davantage la famille humaine.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]