José Manuel Barroso veut taxer les transactions financières à l'échelle mondiale

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
José Manuel Barroso

16 décembre 2009. – Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a soutenu la proposition d'instituer une taxe mondiale sur les transactions financières, espérant qu'elle servira à financer les mesures visant à protéger le climat.

« Si nous voulons remplir nos obligations dans la lutte contre le réchauffement climatique, nous ne pourrons pas le faire seulement avec les recettes de nos budgets nationaux », a déclaré M. Barroso devant le Parlement européen, à Strasbourg. « Nous devons penser à des formes de financement novatrices, et une taxe mondiale sur les transactions financières me semble une très bonne idée », a-t-il ajouté.

Lors du sommet du 12 décembre dernier à Bruxelles, les chefs d'État des 27 pays membres de l'Union européenne ont soutenu l'idée de taxer les transactions financières au niveau mondial. L'économiste américain James Tobin a été le premier à formuler cette idée, dans les années 1970. Baptisé « taxe Tobin », ce mécanisme permettrait de former des fonds internationaux afin de résoudre des problèmes internationaux, y compris écologiques.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Climat: taxer les transactions financières à l'échelle mondiale (Barroso) » datée du 16 décembre 2009.

Source