Japon : une fuite d'eau radioactive détectée dans une centrale du Kyūshū

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vue de la centrale de Genkai.

10 décembre 2011. – L'Agence de sûreté nucléaire et industrielle a annoncée samedi avoir détectée une fuite d'eau contaminée par des matériaux radioactifs à l'intérieur d'une centrale nucléaire de Genkai dans le sud-ouest du Japon. La fuite émane d'une pompe et concerne 1 800 litres d'eau. Selon Tetsuya Saito, un responsable de l'agence, la fuite aurait été contenue et ne se serait pas répandue dans l'environnement.

La fuite a eue lieu sur le réacteur n°3 de la centrale de Genkai, sur l'île de Kyūshū. Celle-ci est exploitée par la compagnie Kyushu Electric Power. Le réacteur incriminé est fermé depuis décembre 2010 pour maintenance. « La raison de la fuite est encore inconnue. Kyushu Electric enquête » a précisé T. Saito.

La sûreté nucléaire est un sujet particulièrement sensible au pays du levant depuis l'accident de la centrale de Fukushima Daiichi, causé par le séisme du 11 mars 2011. Le Japon ne possède plus que 8 réacteurs actuellement en exploitations sur les 54 que compte le pays, les 46 autres ayant été mis hors service. Se pose maintenant la question de la réduction du nucléaire dans la production de l'énergie japonaise.

Sources



  • Page Japon de Wikinews Page « Japon » de Wikinews. L'actualité japonaise dans le monde.