Japon : dissolution du parlement ; lancement de la campagne électorale

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

21 juillet 2009. – Le président de la chambre basse du parlement japonais a donné lecture de l'édit sur la dissolution du parlement devant les députés, ont annoncé les médias japonais.

Proposée par le premier ministre japonais Tarō Asō, la dissolution a été approuvée par l'empereur Akihito.

Le pays entre dans une phase campagne électorale. Quelques 1 230 candidats s'affronteront pour les 480 sièges du parlement lors des législatives qui auront lieu le 30 août prochain.

Le Parti démocrate est donné favori dans les sondages, et pourrait détrôner le Parti libéral-démocrate au pouvoir. Le leader de l'opposition, Yukio Hatoyama, deviendrait alors le nouveau premier ministre.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Japon: dissolution du parlement, lancement de la campagne électorale » datée du 21 juillet 2009.

Source


  • Page Japon de Wikinews Page « Japon » de Wikinews. L'actualité japonaise dans le monde.