Italie : la crise politique inquiète la bourse

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Logo Wikinews Brèves
Actualiser la page Actualiser la page
avant 9 décembre 2012
11 décembre 2012 après


10 décembre 2012. – La Bourse de Milan a perdu plus de 2 % ce matin à son ouverture, du fait de l’annonce de la démission prochaine du chef du gouvernement italien Mario Monti. Dans le même temps, le taux d'emprunt de Rome sur 10 ans, un indicateur pour estimant la confiance des investisseurs, remontaient à 4,801 % (contre 4,525 % vendredi soir).

Jusqu'à présent, le dirigeant était considéré comme un gage de stabilité pour le pays. L’ancien commissaire européen explique sa décision par le retrait du soutien parlementaire du Peuple de la Liberté, le parti de l’ancien président du Conseil, Silvio Berlusconi.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]


  • Page Italie de Wikinews Page « Italie » de Wikinews. L'actualité italienne dans le monde.