Israël relâche un cargo transportant des armes iraniennes

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

5 novembre 2009. – Israël a relâché jeudi le cargo arraisonné la veille au large de ses côtes après l'avoir inspecté et déchargé les armes qu'il transportait et qui provenaient, selon les Israéliens, d'Iran et étaient destinées au mouvement chiite libanais Hezbollah, a annoncé à RIA Novosti un porte-parole de la marine israélienne.

« Le navire avec son équipage a été relâché et a déjà quitté le port d'Ashdod. Les armes découvertes à bord ont été déchargées sur la côte et y restent pour le moment », a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Il s'est notamment avéré que l'équipage du Francop, navire marchand appartenant à la compagnie chypriote UFS et battant pavillon d'Antigua, intercepté mercredi dernier à environ 100 milles nautiques (180 km) des côtes d'Israël, ignorait tout du contenu du fret.

A bord du cargo, la marine israélienne a découvert une cargaison d'armes de contrebande, l'une des plus importantes jamais saisies par les Israéliens. Des soldats ont extrait des centaines de caisses de munitions des conteneurs, cachés derrière des sacs de ciment, de roquettes de différente taille, d'obus de mortiers, de grenades et de munitions pour fusils d'assaut. Les conteneurs avec armes et munitions étaient déguisés en fret civil et marqués IRISL[1].

À la suite de cet incident, Israël a accusé l'Iran d'avoir violé les normes du droit international. La résolution 1701 du Conseil de sécurité de l'ONU qui a mis fin à la guerre dévastatrice entre Israël et le Hezbollah en 2006 exige le désarmement de toutes les milices au Liban, en faisant allusion notamment au Hezbollah, et interdit la vente d'armes à ces dernières.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  PO: Israël relâche un cargo transportant des armes iraniennes » datée du 5 novembre 2009.
Notes

Sources