Islande : la coalition de centre-droit ne conserve qu'un siège de majorité

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation de l'Islande

18 mai 2007. – Les 221 000 électeurs islandais étaient appelés aux urnes, samedi 12 mai 2007, pour renouveler les 63 sièges de l’Alþing, le parlement monocaméral, selon un mode de scrutin proportionnel plurinominal avec préférences personnelles, dans 6 circonscriptions.

La participation s'est élevée à 83,6 % des inscrits, soit une baisse sensible par rapport au précédent scrutin de 2003, où elle s'était élevée à 87,7 %.

La coalition sortante de droite et centre-droit totalise 48,36 % des suffrages exprimés et 32 sièges sur 63. Les partis d'opposition de gauche et centre-gauche totalisent 48,37 % des voix et 31 sièges.

Les observateurs estiment que le Parti du progrès, en baisse sensible par rapport à 2003, pourrait choisir de quitter la coalition qu'il formait avec le Parti de l'indépendance, du Premier ministre, Geir Haarde, en progrès par rapport à 2003. Son leader, Jón Sigurðsson, n'a d'ailleurs pas été réélu au parlement. Le Parti du progrès pourrait avoir pâti de son soutien marqué à l'utilisation de l'énergie géothermique et hydroélectrique dans le développement des fonderies d'aluminium au profit de la firme américaine Alcoa, deuxième producteur au monde.

Cette sensibilité de l'électorat sur les thèmes environnementaux explique probablement aussi la forte hausse de l'audience du Mouvement Vert de gauche, devenu la troisième formation politique du pays, avec 14,3 % des voix et 9 sièges, ainsi que l'émergence d'une autre formation environnementaliste, le Mouvement islandais - Pays vivant, qui remporte 3,27 % des voix mais ne sera pas représenté au parlement.

Les formations extérieures à l'actuelle coalition étant numériquement dans l'incapacité de constituer elles-mêmes une majorité, et l'un des partis de la coalition sortante manifestant une attirance pour une cure d'opposition, le Premier ministre pourrait donc être dans l'obligation de former une sorte de « grande coalition » avec les sociaux-démocrates de l'Alliance, en dépit d'un léger affaiblissement de ceux-ci.

Résultats globaux des électionns législatives islandaises du 12 mai 2007 [1]
Parti Sigle Voix
 
%
 
+/-
(2003)
Sièges
(63)
+/-
(2003)
français islandais
Parti de l'indépendance Sjálfstæðisflokkurinn D 66 749 36,64 +2,9 25 +3
Alliance Samfylkingin S 48 742 26,76 -4,2 18 -2
Mouvement Vert de gauche Vinstrihreyfingin - grænt framboð V 26 136 14,35 +5,5 9 +4
Parti du progrès Framsóknarflokkurinn B 21 349 11,72 -6,0 7 -5
Parti libéral Frjálslyndi flokkurinn F 13 233 7,26 -0,1 4 0
Mouvement islandais - Pays vivant Íslandshreyfingin - lifandi land I 5 953 3,27 (*) 0 (*)
Pourcentages exprimés
par rapport au nombre de votants
Suffrages exprimés 182 162 98,43 Armoiries de l'Islande
Armoiries de
l'Islande
Blancs et nuls 2 909 1,57
Pourcentages exprimés
par rapport au nombre d'inscrits
Votants 185 071 83,60
Abstentions 36 297 16,40
Électeurs inscrits 221 368 100,00

(*) : rubriques sans objet : le Mouvement islandais - Pays vivant n'avait pas présenté de listes en 2003.


Résultat simplifié par circonscription et par parti
Circonscription Sièges D S V B F I
% Sièges % Sièges % Sièges % Sièges % Sièges % Sièges
Reykjavík norður
(Reykjavík Nord)
11 36,4 4 29,2 5 16,9 2 6,2 0 6,3 0 4,9 0
Reykjavík suður
(Reykjavík Sud)
11 39,2 5 29,0 3 14,2 2 5,9 0 6,8 1 4,8 0
Suðvestur
(Sud-ouest)
12 42,6 6 28,4 4 11,6 1 7,2 1 6,7 0 3,5 0
Norðvestur
(Nord-ouest)
9 29,1 3 21,2 2 16,0 1 18,8 1 13,6 2
(*)
1,4 0
Norðaustur
(Nord-est)
10 28,0 3 20,8 2 19,6 2 24,6 3 5,9 0 1,2 0
Suður
(Sud)
10 36,0 4 26,8 2 9,9 1 18,7 2 7,0 1 1,7 0
Totaux 63 36,64 25 26,76 18 14,35 9 11,72 7 7,26 4 3,27 0

(*) : La sur-représentation du Parti du progrès dans la circonscription Nord-ouest, où il obtient 2 députés quand deux formations ayant obtenu un score supérieur n'obtiennent que un député chacune, est liée au système de vote préférentiel.

Notes

Sources

Sources anglophones
Sources francophones



  • Page Islande de Wikinews Page « Islande » de Wikinews. L'actualité islandaise dans le monde.