Ceci est une page protégée.

Irlande : Dissolution du parlement

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche

30 avril 2007. – Le Taoiseach (l'équivalent du Premier ministre) irlandais M. Bertie Ahern a en effet demandé et obtenu hier de sa présidente Mme. Mary McAleese (tous deux appartiennent au parti Fianna Fáil) la dissolution du Dáil Éireann (la chambre basse du Parlement), les élections générales auront lieu le 24 mai prochain comme le prévoit la constitution (le vote doit avoir lieu au maximum avant les 30 jours qui suivent la dissolution) et la nomination du nouveau gouvernement devrait être votée le 14 juin prochain par le nouveau parlement.

Seulement, il ne faut pas y voir une confrontation entre le gouvernement et la présidente, puisque même si la constitution prévoit des mandats de 7 ans, ce sont des mandats de 5 ans de facto qui sont mis en place. De ce fait la dissolution du parlement est une chose assez courante en Irlande.

M. Ahern est au pouvoir depuis mai 1997 en Irlande (et a été réinvesti dans ses fonctions en 2002) et a un bilan économique très bon puisque la République est redevenu sous son mandat le Tigre celtique mais la bonne santé économique ne fait pas tout pour les Irlandais puisque de nombreux reproches sont fait sur l'utilisation de la manne financière. En effet, la situation des services publics du pays est mauvaise et cela est principalement vrai pour les transports en communs ou le système de santé.
Par conséquent, les autres partis comme le parti Vert irlandais, le parti travailliste et le Fine Gael (parti du centre) appuient leurs campagnes électorales sur ces points. Les sondages (qui sont organisés très régulièrement) prédisent une incertitude importante puisque le Fianna Fáil au pouvoir aurait 34% d'intention de votes alors que le Fine Gael aurait 31%.
L'autre résultat auquel est parvenu M. Ahern est l'installation de la paix en Irlande du Nord, il a dernièrement œuvré pour obliger les partis ennemis le Sinn Féin et le Parti unioniste démocrate a trouvé un terrain d'entente afin de construire un gouvernement d'union nationale.

De son côté M. Ahern a déclaré « Une fois encore, le moment est venu pour le peuple de décider de l'avenir de l'Irlande » et a rajouté « Dans les semaines à venir, je m'engage à donner aux Irlandais la campagne qu'ils méritent, une campagne de thèmes et de politiques et non d'insultes et d'attaques. Je m'intéresse plus à attaquer les problèmes qu'à attaquer les gens » et de conclure pour gagner des suffrages que son premier combat après sa réinvestiture si elle avait lieu serait de « mettre fin à la pauvreté en Irlande ». Son second combat sera de consolider une paix durable en Irlande du Nord afin de retrouver une unité irlandaise sur l'île.

Sources