Ceci est une page protégée.

Iran : tir de missiles

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Localisation de l'Iran.

9 juillet 2008. – Les Gardiens de la révolution, armée d'élite de l'Iran, ont tiré mercredi un missile capable d'atteindre Israël, suscitant la réaction des États-Unis au moment où les Américains et les Israéliens n'écartent plus l'option militaire dans la crise du nucléaire iranien. La chaîne de télévision iranienne affirme que neuf missiles ont fait l'objet d'un tir dans le cadre de manœuvres, notamment un « Shahab 3 équipé d'une charge traditionnelle, d'un poids d'une tonne et d'une portée de 2.000 km », soit un peu plus de deux fois la distance entre la frontière ouest de l'Iran et Israël. Le Shahab 3 avait été testé pour la première fois en novembre 2006.

Pour le porte parole de la Maison Blanche, Gordon Johndroe, « la production de missiles balistiques par l'Iran constitue une violation des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU et est totalement incompatible avec les obligations de l'Iran » envers la communauté internationale. Et il ajoute que « les Iraniens devraient arrêter immédiatement le développement de missiles balistiques, qui peuvent être utilisés comme vecteur militaire pour une éventuelle arme nucléaire ». Pour le secrétaire d'État Condoleeza Rice, actuellement en Bulgarie, « c'est la preuve que la menace d'un missile iranien n'est pas le fruit de l'imagination ». La France se dit « préoccupée ».

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré qu'il n'écarterait pas un affrontement militaire avec les États-Unis ou Israël. Il a fait aussi savoir qu'il ne prendrait pas au sérieux des menaces de deux pays qu'il assimile à des « scénarios stupides ».

Sources