Irak : 7 ans après Saddam Hussein, les élections législatives commencent

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ces élections sont déterminantes pour la sécurité du pays avant le départ des troupes américaines.
Carte de l'Irak.

7 mars 2010. – Les bureaux de vote irakiens ont ouvert aujourd'hui pour renouveler le parlement. Près de 19 millions d'électeurs sont invités à se rendre aux urnes pour choisir leurs députés parmi 6 000 candidats, malgré les menaces d'Al-Qaïda.

Pour assurer la sécurité du pays, 500 000 soldats et 300 000 policiers ayant voté jeudi ont été déployés, dont un tiers dans la capitale, Bagdad, dans laquelle la circulation routière est interdite, pour éviter les attentats. Le pays a fermé ses frontières et la circulation entre les 18 provinces est très restreinte.

Mercredi et jeudi, des attentats-suicides ont fait 50 morts. Les terroristes ont promis qu'ils feraient tout pour perturber le scrutin et ont menacé les Irakiens qui iraient aux urnes. « Les forces de sécurité irakiennes ont démontré qu'elles pouvaient établir une atmosphère dans lequel les Irakiens peuvent voter sans peur », a déclaré Charles Jacoby, l'un des responsables de l'armée américaine en Irak.

Sources


    Page
  • Page Irak de Wikinews « Irak »
  • de Wikinews.