Iouchtchenko tend la main à Moscou

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

3 décembre 2008. – Le président ukrainien Viktor Iouchtchenko a signé mardi des décrets portant création d'un Groupe stratégique interministériel pour les relations entre Kiev et Moscou et nomination d'un représentant spécial de l'Ukraine chargé des relations avec la Russie, note mercredi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

Bien que ce retournement semble spectaculaire, une source au sein de l'entourage du chef de l'État a toutefois assuré au journal que Iouchtchenko ne faisait là que suivre les indications de l'Alliance.

Le groupe stratégique sera dirigé par Raïssa Bogatyreva, secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense, et le poste de représentant spécial a été confié à Konstantin Grichtchenko, ambassadeur ukrainien en Russie.

Si ces démarches semblent sensationnelles, c'est précisément parce que le président Iouchtchenko était l'instigateur de la politique pro-occidentale, voire proaméricaine de Kiev. Commentant cette nouvelle situation, le chef adjoint du secrétariat présidentiel Andreï Gontcharouk a souligné mardi que l'entourage de Viktor Iouchtchenko ne s'était auparavant pas opposé à la Russie en tant que telle, mais avait désapprouvé le fait que « le sain pragmatisme économique ait cédé à des émotions politiques subjectives ». Toutefois, le moment choisi par Iouchtchenko pour annoncer le renforcement du volet russe de sa politique n'est pas anodin, alors qu'il est désormais absolument clair que l'Occident n'intégrera pas l'Ukraine au Plan d'action pour l'adhésion (MAP) à l'OTAN.

Les experts estiment que le retournement vers l'Est décrété par le président ukrainien n'a rien de définitif. Cependant, cette annonce à la veille du sommet de Bruxelles constituait pour l'OTAN une mise en garde contre les éventuelles conséquences du refus d'inclure l'Ukraine au MAP dans un avenir proche.

La source de l'entourage de Iouchtchenko indique que les démarches en question ont été suggérées par l'OTAN elle-même. Selon lui, les responsables de l'Alliance ont ouvertement notifié à Kiev que les Ukrainiens ne pouvaient espérer progresser sur la voie du MAP tant qu'ils n'auraient pas amélioré leurs relations avec Moscou.

Le ministère russe des Affaires étrangères a indiqué à Nezavissimaïa gazeta que toute démarche visant à développer les relations russo-ukrainiennes était bienvenue, mais qu'il conviendrait de juger sur les réalisations concrètes qui s'ensuivront.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Iouchtchenko tend la main à Moscou: une volte-face suggérée par l'OTAN (Nezavissimaïa gazeta) » datée du 3 décembre 2008.

Sources