Insurrection armée dans une ville à l'est de l'Ouzbékistan

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte de l'Ouzbékistan

13 mai 2005. – Des insurgés ont pris le contrôle, dans la nuit du jeudi 12 au vendredi 13 mai 2005, de la ville d'Andijon, à environ 250 km à l'Est de Tachkent, capitale de l'Ouzbékistan.

Un groupe d'hommes armés, dont l'effectif n'est pas encore connu, s'est emparé de la prison et a libéré plus de 2 000[1] prisonniers, politiques et de droit commun.

Des coups de feu ont été tirés sur les forces de l'ordre massées devant la mairie de la ville, tandis que l'on a entendu des bruits d'explosions de grenades dans divers endroits de la ville.

Un théâtre et un cinéma auraient été incendiés par les insurgés, selon un porte-parole d'une organisation de défense des droits de l'homme.

La ville d'Andijon est située dans la vallée de Ferghana, habituellement tenue en suspicion par le gouvernement central de l'Ouzbékistan en raison d'une agitation indépendantiste sporadique. Les autorités de Tachkent semblent également tenir cette région pour un foyer d'extrémisme islamiste.

Note

  1. ou 4 000, selon les sources...

Sources