Ingouchie : 12 extrémistes abattus lors d'une opération spéciale

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

28 décembre 2008. – 12 extrémistes ont été abattus en Ingouchie, république russe voisine de la Tchétchénie, lors d'une opération spéciale, a fait savoir dimanche le Service fédéral de sécurité. Les « 12 membres de formations armées illégales ont été tués à la suite d'une opération antiterroriste » a précisé le FSB.

Parmi les morts, figure le chef de guerre Vakhi Djenaraliev, connu pour de nombreux raids contre les forces de l'ordre russes, et plusieurs mercenaires étrangers.

Réalisée du 23 au 25 décembre près de Verkhni Alkoun, l'opération antiterroriste a duré plus de 15 heures. Tous les extrémistes, qui ont opposé une résistance farouche, ont été abattus, sans qu'il y ait des victimes au sein des forces de l'ordre.

Cette opération a également permis de découvrir quatre bases terroristes et de saisir un grand nombre d'armes automatiques, de munitions, d'équipements et d'explosifs.

Les attaques face aux forces armées et à la police restent fréquentes en Tchétchénie, théâtre de deux conflits armés depuis la disparition de l'URSS, la violence s'étendant régulièrement aux républiques voisines du Daghestan et de l'Ingouchie.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Ingouchie : 12 extrémistes abattus lors d'une opération spéciale (FSB) » datée du 28 décembre 2008.

Sources


  • Page Russie de Wikinews Page « Russie » de Wikinews. L'actualité russe dans le monde.