Ceci est une page protégée.

Honduras : Moscou condamne le coup d'État

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

29 juin 2009. – La Russie condamne le coup d'État perpétré au Honduras à l'aube du 28 juin par les forces armées du pays, lit-on dans une déclaration du porte-parole de la diplomatie russe, Andreï Nesterenko.

« La Russie condamne vigoureusement ces actions et appelle au rétablissement de la légalité et de l'ordre au Honduras. Les acteurs politiques de ce pays ne doivent pas quitter le champ juridique et constitutionnel. Toute autre voie d'action serait grosse d'une nouvelle déstabilisation », a indiqué le diplomate.

Des militaires ont arrêté dimanche puis expulsé au Costa Rica le président hondurien Manuel Zelaya. Ce dernier était sur le point d'organiser un référendum jugé illégal par la Cour suprême du pays. Le président du Congrès Roberto Micheletti a été nommé nouveau chef de l'État du Honduras par le parlement.

L'Union Européenne et les États-Unis ont également condamné le putsch.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Honduras : Moscou condamne le coup d'État » datée du 29 juin 2009.

Sources



  • Page Russie de Wikinews Page « Russie » de Wikinews. L'actualité russe dans le monde.