Grèce : nouveaux accrochages au centre d'Athènes, la police utilise du gaz lacrymogène

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

8 décembre 2008. – De nouveaux heurts se sont produits dimanche après-midi, au centre d'Athènes après la nuit de mises à feu et de violents accrochages entre police et manifestants, rapportent dimanche les chaînes de télévision locales.

Des centaines de personnes ont manifesté pendant la nuit dernière dans le centre d'Athènes et dans les autres grandes villes grecques pour protester contre la mort d'Andréas Grigoropoulos, 15 ans, tué par les balles d'un policier au cours de heurts entre des jeunes et les forces de l'ordre.

En signe de protestation, des groupes de jeunes ont brisé, à l'aide de cocktails Molotov, des vitrines de commerces et de banques à Athènes.

La police a essayé de disperser les manifestants à l'aide de gaz lacrymogène, rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Grèce : nouveaux accrochages au centre d'Athènes, la police utilise du gaz lacrymogène » datée du 7 décembre 2008.

Sources


  • Page Grèce de Wikinews Page « Grèce » de Wikinews. L'actualité grecque dans le monde.