Google obtient l'autorisation de vendre de l'énergie aux États-Unis

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Logo de Google

19 février 2010. – Le géant américain Google, connu principalement pour son moteur de recherche du même nom, vient d'obtenir l'autorisation de la Federal Energy Regulatory Commission de vendre et d'acheter de l'électricité aux États-Unis. Le but de Google est de pouvoir, à terme, être une société « neutre », c'est-à-dire une entreprise ne rejetant aucun gramme de CO2, en produisant utilisant une énergie « verte ». Mais la société est déjà assez en avance sur beaucoup d'autres d'un point de vue écologique : en effet, le Googlepex, ensemble de bureaux, est, quant à lui, déjà vert grâce à ses toits recouverts de panneaux solaires[1]. De plus, la firme américaine avait déjà créé un logiciel, nommé Google PowerMetter, qui permettait de contrôler sa consommation d'électricité à partir de son ordinateur ou de son smartphone. Cette filiale, qui permettra donc à Google d'assurer lui-même sa production d'électricité, avait déjà été annoncée sous le nom de Google Energy[2].

Notes et références

  1. ((en)) « Google Solar Panel Project »
  2. ((fr)) « Google créée une filiale pour acheter et vendre de l’énergie », sur Gizmodo, 12 janvier 2010.

Source