Gilets jaunes : mercredi 9 janvier 2019

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimedia :

9 janvier 2019. – Cette journée des « Gilets jaunes » du mercredi 9 janvier 2019 est la 54ème journée qui fait suite à la journée du 8 janvier, et tout au début, celle du samedi 17 novembre 2018.

Selon Elabe, 60% des Français approuvent toujours les Gilets jaunes, 78% par les sympathisants de LFI et 81 % par ceux du RN. Pour 51% des Français, le mouvement doit se poursuivre.

Vers 7h00, à Évreux (Eure), les agents de l'ordre ont expulsé une centaine de Gilets jaunes de l’entrée de la préfecture. Une capsule de grenade lacrymogènes a blessé la tête d'un des manifestants. Les Gilets jaunes ont été à la mairie, avant de revenir vers midi, devant la préfecture.

Vers 7h45, suite aux propos de Thomas Guénolé et Juan Branco qui selon Aurore Bergé, porte-parole des députés LaREM, « invitent à commettre des délits », cette dernière a affirmé sur France 2 qu'elle allait signaler à la justice celui qui « a été candidat aux élections législatives », et l’autre qui « sera candidat aux élections européennes ». À propos de Jean-Luc Mélenchon, Bergé a demandé :

  • « quand a-t-il condamné les menaces contre les élus ?
  • quand a-t-il condamné les violences contre les journalistes ? 
  • quand a-t-il condamné les violences contre les forces de l’ordre ? ».

Vers 8h30, à Lyon (Rhône), 25 à 30 Gilets jaunes ont filtré l’entrée de la banque Rothschild 27 rue Auguste-Comte. Le bitume de la rue a été tagué « Rothschild, rends l’argent ». Ils ont ensuite poursuivi leur action devant la Banque Palatine, place des Cordeliers.

Ce matin, sur le site PayPal, Eric Drouet a lancé une cagnotte pour les «  blessés Gilets jaunes de France ».

À Port de Bouc (Bouches-du-Rhône), les Gilets jaunes "Moralès" se sont installés à environ 50 m de l'emplacement qu'ils ont occupé à partir du 17 novembre dernier jusqu'à leur déménagement sur ordre du Préfet.

Vers 14h23, sur twitter, Konbini News a publié une vidéo dans laquelle Maxime Nicolle a affirmé :

  • vouloir supprimer la fonction du président de la République;
  • les gens qui veulent prendre des armes et mourir sont fous;
  • on va vers un système de dictature;
  • l'attentat terroriste de Strasbourg de 2018, n'était pas un attentat mais une fusillade, mais quand Hugo Clément lui a affirmé que c'était revendiqué et authentifié, il a hoché de la tête, donnant son approbation au dire du journaliste et qu'il n'a jamais dit que ça a été organisé par le gouvernement;
  • l'attentat terroriste de Nice du 14 juillet 2016 est un attentat, mais pas forcément terroriste.

Vers 15h30, la demande de fermeture de la cagnotte en faveur de Christophe le Boxeur, ayant valu à Marlène Schiappa notamment des menaces de mort « on va te pendre », cette dernière a twitté « Plaintes déposées. Encore. Ne rien dire c’est couvrir ». Schiappa va donc se servir de la loi qu'elle a elle-même portée l'été 2018.

Le Journal du Dimanche, citant l'agence de presse italienne Ansa, Eric Drouet a affirmé qu'une rencontre avec Luigi Di Maio, ministre italien du Développement économique, du Travail et des Politiques sociales, est « absolument faisable » : c'est un soutien important pour nous, laissant entendre qu'il pourrait se rendre en Italie.

Dans une vidéo publiée sur YouTube, une personne des gens du voyage a affirmé que si Christophe le boxeur n'est pas dehors vendredi, samedi les gitans et les gens du voyage iront chercher le ministre de l'intérieur, Castaner.

Michel Delpuech, le préfet de police de Paris, a signalé au parquet de Paris deux vidéos publiées sur les réseaux sociaux et faites par des gens du voyage qui appellent à « commettre des exactions dans la capitale ».

La France et l'Allemagne ont accepté d'accueillir chacun une soixantaine de migrant présents sur deux bateaux au large de l'Île de Malte dont le bateau Sea-Watch. Les migrants ont rejoint la terre ferme avant d'être réparti équitablement entre 8 pays européens.

Sur le réseau autoroutier, plusieurs actions ont été recensées. Sur décision préfectorale, 3 échangeurs d'autoroutes ont encore été partiellement ou complètement fermés suite à des actions des Gilets jaunes :

  • l'A7 à Bollène (n°19) et Orange Sud (n°22);
  • l'A9 à Narbonne Sud (n°38);
  • l'A50 au péage de Bandol reste fermé dans le sens Toulon/Marseille.

Sur 5 autres autoroutes, des manifestations de Gilets jaunes peuvent provoquer des perturbations : A7, A8, A9, A50, A52, A520 et A62.

Vers 22h00, à Antibes (Alpes-Maritimes), sous la surveillance du préfet, une cinquantaine de Gilets jaunes ont démonté leur campement du rond-point de Provence, dernier fief du département encore debout. Après avoir sauvé le nécessaire, le camp a été dévoré par les flammes. Mais certains pensent à s'installer au rond-point des Semboules.

Vers 22h28, au tribunal, Christophe le boxeur est entré dans le box. La femme qui affirme que Christophe lui a sauvé la vie alors qu'elle était frappée par un membre des agents de l'ordre samedi 5/01 à Paris était présente. Elle est représentée par Me Philippe de Veulle. Les avocats des deux gendarmes ont affirmé que leurs clients attendaient « que la justice vienne rappeler qu'il y a une ligne rouge ».

Vers 23h44, jugé en comparution immédiate, malgré que Christophe le boxeur a affirmé que c'est pour défendre une femme qu'il s'en est pris aux forces de l'ordre, sur réquisition du parquet, il a été placé en prison (détention provisoire) jusqu'à son procès le 13 février. La décision a été accueillie par des cris de protestations en sortant de la salle : « ils le laissent en prison ! dictature ! Vous allez voir samedi ! ».  

Le site internet américain Bloomberg News a publié un article intitulé « Macron’s Yellow Vest Response Makes Putin Look Soft » : La réponse de Macron aux Gilets jaunes fait passer Poutine pour un humaniste.

Dans une vidéo live, Maxime Nicolle a dénoncé un réseau de pédophiles protégé par le silence du gouvernement et des médias.

Le site internet Entreprise a publié un article avec deux vidéos où l'on voit dans l'une, un agent de l'ordre avec un marteau et dans l'autre, un CRS qui ramasse par terre un pavé puis qui le jette.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 9 janvier 2019

Jour suivant avant
    Page
  • Page France de Wikinews « France »
  • de Wikinews.