Gaza : des leaders arabes réunis en un sommet urgent

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Le Doha Palace.

16 janvier 2009. – « Un sommet urgent de pays musulmans et arabes, consacré à la guerre dans la bande de Gaza, s'est ouvert vendredi dans la capitale qatarie, Doha », rapporte la chaîne de télévision Al Jazeera.

Les chefs d'État syrien, algérien, soudanais et libanais ont répondu à l'invitation de l'émir qatari, le cheikh Hamad ben Khalifa Al-Thani. À Doha, on trouve également le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad et son homologue sénégalais, Abdoulaye Wade. D'autres nations arabes, telles que l'Indonésie et la Turquie y sont représentés à un niveau élevé.

Pourtant, à ce sommet, on notera l'absence, à la suite des désaccords interarabes, du président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas et des leaders de l'Arabie saoudite et de l'Égypte.

« Si nous ne pouvons pas nous retrouver pour évoquer un thème aussi important que la guerre de Gaza, que pourrait-il alors nous réunir ? », s'est interrogé l'émir du Qatar, s'adressant aux leaders arabes absents.

Les Palestiniens sont représentés par Khaled Mechaal, chef du Bureau politique du Hamas, au pouvoir à Gaza, dont les commandos livrent bataille à l'armée israélienne. « Nos plaies méritent un sommet », a-t-il déclaré.

Malgré l'absence de plusieurs leaders, la rencontre de Doha doit « se pencher sur les mesures susceptibles de mettre un terme à l'agression israélienne, sur les efforts tendant à reconstruire Gaza et sur les mesures de rétorsion à l'encontre d'Israël, si l'État hébreu n'arrêterait pas son opération militaire ».

L'émir qatari a proposé « de réanimer l'initiative de paix arabe, sur le règlement du conflit avec Israël et de suspendre toute action visant à normaliser les rapports avec Tel Aviv ». D'autre part, il a prôné « l'organisation d'un acheminement direct et régulier de cargaisons humanitaires vers la bande de Gaza ».

Le cheikh a annoncé la mise en place d'un fonds spécial de reconstruction pour Gaza, auquel le Qatar, État riche en ressources énergétiques, serait prêt à accorder 25 000 000 de dollars.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Gaza : des leaders arabes, le Hamas et l'Iran réunis en un sommet urgent (TV) » datée du 16 janvier 2009.

Sources