Géorgie : l'opposition adopte une Charte des engagements

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

4 juin 2009. – Les principales forces non-parlementaires de l'opposition en Géorgie, qui manifestent quotidiennement depuis deux mois en exigeant la démission du président Mikhaïl Saakachvili, ont signé mercredi une Charte des engagements.

Les auteurs du document se sont engagés, en cas de la prise du pouvoir, à organiser des élections justes et indépendantes, à établir dans le pays une justice équitable et indépendante, à instituer un contrôle social sur les forces de l'ordre, à assurer la liberté des médias, à faire cesser les persécutions pour motifs politiques et à assurer l'équilibre entre les branches du pouvoir.

Par ailleurs, la Charte prévoit de préserver le caractère intangible de la propriété privée, de mettre en œuvre une politique extérieure équilibrée, de développer une économie de libre-échange, ainsi que de restaurer l'intégrité territoriale du pays.

La Charte a été signée par dix-huit partis et mouvements politiques.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Géorgie: l'opposition adopte une Charte des engagements » datée du 3 juin 2009.

Sources



  • Page Géorgie de Wikinews Page « Géorgie » de Wikinews. L'actualité géorgienne dans le monde.