France Télécom : deux nouveaux suicides le 2 janvier 2010

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

18 janvier 2010. – Deux nouveaux salariés de France Télécom ont mis fin à leurs jours le 2 janvier dernier. Le premier résidait en région parisienne, le second à Quimper. L'information a été confirmée par la direction du groupe. De sources syndicales, il s'agissait « homme de 48 ans qui devait se rapprocher de sa compagne, à Rennes. Or, il a appris par SMS le 24 décembre que ce rapprochement était annulé ».

Ces affaires portent à, au moins, 34 le nombre de suicides, à France Télécom, en moins de deux ans. La ville de Quimper a déjà déploré ce genre de geste désespéré le 31 juillet 2009.

Plusieurs salariés, se déclarant en tant que tel, dénoncent les méthodes de gestion du personnel. Ainsi, un « encadrant », à la fois militant syndical, dénonce : « je n'aimerai pas être à la place du manager qui a envoyé ce SMS le 24 décembre ». Et de relever « il est aussi vrai que certains managers sont parachutés sans formation ou par connaissance / piston et ces personnes se sentent investis d'une mission divine avec droit de vie ou de mort sur le personnel qu'elles encadrent ». Certaines personnes s'impliquant parfois trop dans la bonne marche de l'entreprise « se retrouvent un jour sous la responsabilité d'un petit chef qui les pousse à bout. » « FT ferait bien de faire un audit de son management, et ce à tous les niveaux, pour éradiquer la caste des managers qui gère le personnel par la terreur, ne prenant même pas la peine d'appeler son collaborateur », conclut-t-il en substance.

Sources



  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.