France : vers une contestation de la quatrième licence de téléphonie mobile

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

18 juin 2009. – Le Gouvernement français s'apprètera à lancer un appel à candidature en vue d'une quatrième licence de téléphonie mobile de troisième génération. Le montant de cette dernière serait de 240 millions d'euros à en croire les déclaration de M. Luc Chatel, secrétaire d'Etat à l'Industrie. Ce montant aurait été fixé sur recommandation de la Commission des participations et des transferts.

Cette annonce a provoqué l'irritation des principaux opérateurs de téléphonie mobile dont France Télécom. « Si le chiffre de 240 millions d'euros est confirmé, un niveau bien inférieur à celui acquitté par les trois opérateurs existants, nous considérerons que le principe d'équité est violé et nous envisagerons une action contentieuse pour le faire constater », annonce l'opérateur historique. Cette colère trouve son origine sur le montant initial que les sociétés Orange, SFR et Bouygues avaient dû débourser en début de 2001-2002, à savoir 619 millions d'euros chacun.

Sur l'action que France Télécom s'apprête à intenter devant les instances européennes, SFR et Bouygues Télécom n'ont, pour l'instant, formulé le moindre commentaire.

Sources



  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.