France : une commune normande boycotte les élections en 2008

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
thumbs
Voir aussi
Articles sur Wikipédia
Localisation de la France
Localisation de la France

9 mars 2008. – Fait rarissime dans les annales des élections française : la population d'une commune ne s'est pas déplacée pour élire ses conseillers municipaux et son conseiller général.

L'affaire se passe dans la commune de Chèvreville, dans le département de la Manche. Le conflit tire son origine de la décison de la RTE d'implanter une ligne à Très Haute Tension, de 400 000 volts, depuis le futur réacteur nucléaire EPR de Flamanville. Le tracé passerait à près de 400 mètres des habitations et de son école maternelle.

La population a manifesté son désaccord et son mécontentement auprès de la filiale d'EDF. Face à l'absence de dialogue, la population et ses élus ont brandi la menace d'un boycott des élections municipales et cantonales. Elle s'est concrétisée par un vote unanime, vendredi dernier, de près de 90 % de la population convoquée par l'association de défense « THT, touche pas à Chèvreville ». Interrogé par l'AFP, le président de l'association a mis en avant les risques pour la santé de l'instauration de telles lignes.

Aussi, ce dimanche 9 mars 2008, l'équipe municipale n'a pas souhaité solliciter le renouvellement de son mandat, et aucune liste ne s'était présentée pour le scrutin. Cependant, les élus ont tenu à ouvrir le scrutin conformément à la loi, toute personne étant libre de voter ou non. Dès la clôture du scrutin, le constat était là : les deux urnes transparentes sont demeurées désespérément vides de tout bulletin. L'association en question s'est félicitée de cette action : « L'appel au boycott des élections en protestation au projet de tracé THT est un succès total, et un encouragement formidable à continuer le combat. Bien entendu, il faudra transformer l'essai dimanche prochain à l'occasion du 2ème tour. Mais la confiance est de mise après l'événement de ce 1er tour. De toute façon, le message que viennent d'envoyer au Préfet et à RTE les habitants de Chèvreville est limpide. »

L'association reste optimiste pour le second tour des élections.

Sources