France : un professeur poursuivi pour violences aggravées pour avoir giflé un élève

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

1er février 2008. – Un professeur de technologie dans le nord de la France a été poursuivi pour violences aggravées sur mineur pour avoir donné une gifle à un élève.

Les faits se sont produits en début de semaine quand un élève avait traité de « connard » son professeur. Ce dernier lui a asséné une gifle. Le fait est remonté jusqu'au principal du collège.

De son côté, le professeur a fait l'objet d'une garde à vue pendant 24 heures et sera convoqué par la justice pour chefs d'accusation de violences aggravées le 27 mars prochain. L'affaire a pris une tournure polémique quand l'enfant en question s'est avéré être le fils d'un gendarme.

Les collègues de l'enseignant mis en cause se sont étonnés de la judiciarisation de l'affaire. En outre, le rectorat pourra engager une procédure disciplinaire contre le professeur qui, lui aussi choqué, a été mis en congé maladie jusqu'au 9 mars 2008.

La polémique a enflé quand le ministre de l'Éducation nationale, Xavier Darcos, a lui aussi réclamé des sanctions contre l'élève pour ses propos déplacés. Ce dernier a été mis à pied pendant trois jours.

Quant aux internautes, ils s'estiment, dans leur grande majorité, choqués par la tournure des événements et seraient plus du côté du professeur.

Sources