France : un mort lors d'un contrôle d'identité à Paris

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gare du Nord à Paris

28 juillet 2007. – Agissant sur réquisition du Procureur de la République, le Service régional de police des transports, a procédé à des contrôles d'identité en Gare du Nord, à Paris. C'est lors d'un contrôle effectué par trois fonctionnaires de police, vers 19h20, qu'un individu a fait feu en leur direction avec un pistolet d'alarme à grenaille.

Ayant riposté au tir, les policiers ont blessé l'homme au pied et à l'abdomen. Ce dernier a été transporté à l'hôpital Bichat où il a succombé à ses blessures.

Selon les propos recueillis par AP, Frédéric Konieczny, du syndicat de police Alliance estime que ses collègues étaient en état de légitime défense. Il a notamment déclaré : « Le fonctionnaire de police contrôle l'individu. L'individu sort un gros calibre. A plusieurs reprises, les fonctionnaires le somment de poser son arme. L'individu tire, les fonctionnaires ripostent, donc il n'y a pas de doute pour l'instant sur ce qui s'est passé, c'est de la légitime défense. C'est une attaque qui est réelle, qui est dangereuse et la réponse est proportionnée, elle est directe, simultanée ».

L'auteur des coups de feu était une femme-brigadier. Elle et ses deux collègues ont été placés en garde à vue dans les locaux de l'IGS[1]. L'enquête a été confiée par le Parquet à ce service ainsi qu'à la Brigade criminelle.

La victime était de nationalité algérienne, âgée de 40 ans. L'homme était assis « devant un magasin d'articles de sport dans une galerie commerciale de la gare située à l'entresol, au-dessus des voies du RER », ajoute le Parisien.


Notes

Sources