France : un cimetière militaire musulman a été profané près d'Arras

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le mémorial du cimetière militaire de Notre Dame de Lorette.

7 avril 2008. – 148 tombes musulmanes du cimetière militaire Notre-Dame-de-Lorette, d'Ablain-Saint-Nazaire dans le Pas-de-Calais en France, ont été profanées dans la nuit de samedi à dimanche, un an après des faits similaires. Selon le procureur de la République d'Arras, les inscriptions « visent directement l'islam et elles insultent gravement Mme Rachida Dati, garde des Sceaux. Une tête de porc a même été pendue à l'une des tombes ».

Une année auparavant, dans la nuit du 18 au 19 avril 2007, 52 tombes du carré musulman de ce cimetière avaient déjà été couvertes d'inscriptions nazies, de croix gammées et celtiques. L'enquête avait alors permit l'arrestation de deux jeunes hommes de 18 et 21 ans et un mineur.

L'ensemble de la classe politique française a exprimé son indignation, à commencer par le président Nicolas Sarkozy qui a déclaré « Cet acte relève du racisme le plus inadmissible qui soit et le président de la République partage la douleur de toute la communauté musulmane de France ». Dans son communiqué, le président ajoute que « cet acte odieux porte aussi atteinte à la mémoire de tous les combattants de la Première guerre mondiale, au-delà des confessions de chacun ». De même, le Premier ministre François Fillon condamne « avec la plus grande fermeté ces actes révoltants qui insultent la mémoire de tous les anciens combattants ». Des condamnations sont également venues du Parti socialiste ainsi que du Front national. Les communautés musulmanes et juives ont également exprimé leur émotion.

Sources