France : un apéro géant Facebook « saucisson et pinard » sème la discorde à Paris

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

15 juin 2010. – Plusieurs groupes d'extrême-droite et d'extrême-gauche ont annoncé un apéro géant « saucisson et pinard » à Paris. Ceci passerait comme une lettre à la poste si celui-ci n'était pas organisé dans le quartier « chaud » de la Goutte d'Or, rue Myrha. Celui-ci est principalement habité par une population africaine et musulmane. C'est aussi dans ce quartier qu'a eu lieu, chaque semaine, « la prière du vendredi ». Ceci a été principalement le cas lors du Ramadan fin 2009.

link = France : un apéro géant Facebook « saucisson et pinard » sème la discorde à Paris La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. link = France : un apéro géant Facebook « saucisson et pinard » sème la discorde à Paris

— Loi du 9 décembre 1905

Il n'en fallait pas plus pour que la mairie de Paris demande son interdiction pure et simple. SOS Racisme a emboîté le pas en le qualifiant d'apéro raciste. Il s'appuie sur une jurisprudence du Conseil d'État qui avait jugé, en 2007, la « soupe au cochon » discriminatoire vis à vis des musulmans. Plusieurs élus de la majorité municipale dénoncent « cette banalisation du nazisme est absolument abjecte et, selon nous, devrait être l'objet d'une sanction pénale. »

Selon le Post, SOS Racisme est tombé dans le piège tendu par les organisateurs, notamment par le Bloc Identitaire. Parmi les motivations de cet apéro, on peut lire ceci : « Parce que la rue Myrha et d'autres artères du quartier sont occupées, particulièrement le vendredi, par des adversaires résolus de nos vins de terroir et de nos produits charcutiers. » L'exaspération est perceptible chez les anciens habitants du quartier. Ainsi, Sylvie François, considérée comme organisatrice de ce rassemblement, ne cache pas sa mauvaise humeur. « Cet apéro est l’expression d’un ras-le-bol de mon vécu. L’islamisation du XVIIIe est de plus en plus ostentatoire, avec plusieurs prières le vendredi. Cela heurte ma conception républicaine de la laïcité, je me sens de plus en plus exclue dans ce quartier », confie-t-elle à la presse.

La préfecture de Paris a été saisie de l'affaire et a interdit immédiatement la manifestation. Les organisateurs risquent de contre-attaquer en dénonçant le blocage du quartier de la Goutte d'Or les vendredis lors des prières musulmanes.

Sources


  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.