France : un TER percute une voiture et tue 3 personnes

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les trois occupants de la voiture n'ont pas survécus.

20 décembre 2010. – L'accident s'est produit peu avant sept heure ce matin. En franchissant un passage à niveau de Recquignies, à quelques kilomètres de Maubeuge (Nord), une voiture s'est violemment fait percuté par un TER qui roulait à 140 km/h, sa vitesse maximum. La voiture s’est encastrée sous la rame motrice du train et a été trainée sur 500 mètres. Les jeunes rentraient de discothèque, ils n'ont pas survécus à l'accident. Le train assurait la liaison Jeumont-Lille, il n'y a aucune victime parmi les quelques passagers présents au moment de la collision.

« Vraisemblablement, le passage à niveau était en état de fonctionnement normal » a annoncé une porte-parole de la SNCF. Selon elle, « la voiture s'est engagée alors que les barrières étaient en train de se baisser et elle s'est retrouvée coincée entre elles. Le conducteur du train a vu le véhicule et tenté de s'arrêter ».

La circulation des trains a été interrompue dans les deux sens et risque d'être perturbée toute la journée. La voiture s'étant encastrée sous la motrice, la SNCF devra soulever la rame pour dégager la voie. Des navettes de bus entre Jeumont et Maubeuge ont donc été mises en place par la SNCF pour assurer le transport des passagers.

Sur les 14 000 passages à niveau en activité dénombrés en France, 216 sont classés comme « préoccupants », ce qui n'est pas le cas de celui de Recquignies. « On n'a rien remarqué d'anormal » dans son fonctionnement a précisé Christophe Piednoel, porte-parole de Réseau ferré de France. D'après les premières constatations effectuées par RFF, le contrepoids de la barrière avait laissé une trace dans la neige, indiquant qu'elle s'était bien baissée.

Sources