France : onzième démission au cabinet de Rachida Dati

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

3 avril 2008. – La Chancellerie vient de confirmer la démission de Pierre Boussaroque, en tant que conseiller du cabinet de Rachida Dati. Ce départ porte désormais à onze, le nombre des défections depuis la nomination de Mme Dati comme Garde des Sceaux. M. Boussaroque, âgé de 41 ans, était chargé des fonctions de conseiller diplomatique à la Chancellerie.

Le porte-parole du ministère de la justice a indiqué que M. Boussaroque « avait un projet professionnel qui devrait se concrétiser dans les semaines à venir ». Il a, par la suite, démenti que ce départ n'était pas dû « au caractère réputé difficile »[1] de la ministre. « Comme toutes les rumeurs, elles ne sont pas toutes bien intentionnées », a-t-il ajouté.

Selon l'hebdomadaire Le Point, le conseiller aux actions pénales, Jean-David Cavaillé, serait à son tour sur le départ. Un nouveau démenti a été formulé de la part du porte-parole qui a toutefois précisé que l'intéressé « avait indiqué qu'il était venu pour un an ».

Notes

Sources



  • Page Australie de Wikinews Page « Australie » de Wikinews. L'actualité australienne dans le monde.